Les pâtes du matin

Cette recette n’est plus vraiment présente au Québec; mais je l’ai rencontrée à Nicolet et dans un village, au nord du Lac-Saint-Jean d’où mes parents sont originaires. La recette est constituée de farine et de graisse fondue à laquelle on ajoute de l’eau chaude. Cela fait une pâte très élastique à laquelle on peut donner plusieurs formes, qu’on fait cuire, comme les pâtes alimentaires, dans une marmite d’eau bouillante. On les servait, autrefois, pendant le carême, avec du beurre ou de la mélasse. La recette mériterait d’être revisitée avec des sauces aux petits fruits sauvages, comme cela se faisait dans certaines familles.