Dinde farcie au pain pour Noël ou l'Action de Grâces

Ingrédients pour: 
15 portions

- Une dinde congelée de 5 à 6 kg
- Sel et poivre
- 20 ml de paprika espagnol
- Farce :
-- 1 litre de pain au levain ou au bicarbonate de soude en dés
- 150 g d’oignon haché
- 30 g de beurre
- 100 g de petites branches et feuilles de céleri hachées
- 375 ml de jus de cuisson de la dinde
- 10 ml d’épices à volaille
- Sel et poivre au besoin.
- 2 œufs
- Beurre au besoin

Opérations: 
  1. Disposer la dinde congelée débarrassée de son enveloppe dans une grande rôtissoire de fer émaillé ou d’aluminium, sur une claie.
  2. Saler, poivrer et saupoudrer de paprika.
  3. Envoyer au four pour un premier bloc de 3 h.
  4. Sortir la dinde et l’arroser avec son jus.
  5. Continuer la cuisson à 300 º pendant un autre 2 h.
  6. À la dernière heure de cuisson, faire la farce et la disposer dans un plat de céramique beurrée, couverte d’un papier aluminium.
  7. Farce au pain : préparer le pain et le mettre dans un grand bol.
  8. Attendrir l’oignon et le céleri dans un petit poêlon muni d’un couvercle, en le brassant de temps en temps, pendant 10 min.
  9. Incorporer ces aromates au pain et ajouter les épices et le jus de cuisson de la dinde.
  10. Mélanger la farce, la laisser reposer pendant 5 min et la réduire en purée grossière à l’aide d’un pilon à purée.
  11. Ajouter les œufs et bien fouetter le tout.
  12. Verser dans le plat de céramique beurré de 23 x 17 cmx 5 cm
  13. Couvrir d’un papier aluminium et envoyer au four pendant 1 h, avec la dinde.
  14. Laisser la dinde reposer 15 min, avant de la servir entière dans un grand plateau ovale, décoré de fruits ou de légumes de saison.

 

Autres recettes :

Selon le type de plat:

Selon la provenance:

Textes historiques et culturels :

Sur le type de plat: 
Sur les aliments vedettes: 
Sur la provenance: 

Cuisine du Saguenay, Cuisine des Cantons-de-l'Est

Accompagnements: 

Servir la dinde avec la farce, une purée de pommes de terre, une gelée de canneberges à l’orange ou une gelée de groseilles vertes.
Accompagner d’une pointe de pâté à la viande.