Les hamburgers de porc grillés

Les hamburgers de porc sont des copies des hamburgers de bœuf. Ils sont nés dans les pays où le porc est moins cher que le bœuf, comme au Québec. Ils ne sont malheureusement pas accessibles en restauration rapide. Pourtant, ils seraient très appréciés des Québécois d’origine européenne et asiatique qui ont le porc en haute estime, à cause de leurs origines celtiques ou chinoises. Dans ces cultures, le porc était même divinisé. La première fois que j’ai mangé un hamburger au porc, c’est à l’ile Margarita, au Venezuela. Les Américains du Sud ont hérité des Espagnols qui avaient le porc en haute estime parce que l’animal représentait aussi, pour eux, leur attachement à leurs racines celtiques et chrétiennes, par opposition aux Maures de religion musulmane qui avaient conquis une grande partie de leur pays. On sait que le porc est défendu par l’Islam et le judaïsme. Le porc peut être sec si on ne le mêle pas à du pain ou de la chapelure et des œufs, comme on le fait pour les saucisses de porc maigre. Les saucisses de porc traditionnelles se font avec du porc gras; c’est pourquoi on doit ajouter du pain ou de la chapelure, si on veut diminuer le gras et garder une texture acceptable. On peut aussi faire des hamburgers de jambon, en utilisant le même procédé. Il faut alors faire attention au sel du jambon qui peut devenir excessif facilement en hamburger. Il faut alors ajouter plus de pain et d’aromates sucrés pour balancer le gout.