Les casseroles-brunch

Les casseroles-brunch sont des plats tout-en-un nés aux États-Unis dans les années 1960. Ce type de plat est cependant né dans le sud de l’Europe, au siècle dernier. Les femmes trouvaient pratique de faire cuire leur diner dans une grand plat de céramique, pendant qu’elles allaient travailler aux champs ou dans leur jardin. On mélangeait généralement des restes de viande ou de poisson de la veille avec des pommes de terre, des pâtes, du riz et des légumes frais qu’on liait par une omelette ou une sauce. Lorsque les brunches ou les buffets dominicaux devinrent populaires dans certaines Églises américaines, on s’est mis à inventer des casseroles qui se préparaient la veille, qu’on gardait dans le réfrigérateur et qu’on faisait cuire dans les fours des poêles de la salle paroissiale, pendant l’office du dimanche avant-midi. La coutume s’est répandue grâce aux associations de femmes américains qui se mirent à publier leurs recettes de casseroles-brunch dans des magazines nationaux comme Taste of Home. Lorsque ce genre de revue parut au Canada et au Québec, dans les années 1990, on put trouver beaucoup d’idées pour ce genre de plat. On associe généralement des viandes du déjeuner américain comme le jambon, les saucisses avec des croutons de pain grillé, des pommes de terre frites, des légumes faciles à cuire et une omelette. Ainsi, on n’a pas besoin de cuisiner autre chose, sinon un dessert familial.