Le beurre d'érable

Le beurre d’érable est un sous-produit du sirop d’érable. C’était la gâterie parfaite de nos ancêtres, le dimanche après-midi. Il fallait être expert pour réussir du bon beurre d’érable, autrefois, et avoir de bon bras. Il fallait d’abord amener le sirop d’érable à la température de 232 º F, sans le brasser, soit à la consistance d’une boule molle dans de l’eau froide, puis de mettre le sirop épaissi sur de la neige, de le laisser refroidir pendant 3-4 min, puis de le battre jusqu’à ce qu’il pâlisse comme du sucre à la crème. Aujourd’hui, on ajoute du sirop de maïs pour l’empêcher de cristalliser et le rendre plus onctueux. L’ajout facilite la tâche de celui qui veut en faire à la maison. Mais nos grands-mères n’auraient certainement pas été d’accord.